MON PANIER
H0 1:87
IV
Courant continu
DCC-Decoder
mfx-Decoder
Längenmaßstab 1:93,5
Note to EU Toys Directive 2009/48/EC: Warning, not suitable for children under 15.
nouveauté

Trix 22396
Série ICM-1

Prix indicatif de fabricant: 559,00 €

419,33 €
Corresponds to export price of:
460,76 USD
Online
réservation possible
 
 

Description & données

Modèle réel : Automotrice électrique en 3 parties ICM-1 « Koploper » des chemins de fer néerlandais (NS). Version au design KLM. 1 voiture motrice comme voiture d'extrémité mBk 2e classe, 1 voiture intermédiaire AB 1re/2e classe classe, 1 voiture témoin comme voiture d'extrémité sBk 2e classe. Autorail numéro d'immatriculation 4011. Etat de service vers 1986/87.
Modèle réduit : Locomotive avec décodeur numérique et nombreuses fonctions sonores. Conception en 3 pièces. Châssis moulé sous pression sur le chariot motorisé. Propulsion régulée à haut rendement avec volant d'inertie. 2 essieux moteurs dans un bogie. pneus de traction. cabines de conduite
dans les deux voitures d'extrémité avec aménagements intérieurs. Alimentation électrique en fonction du sens de marche via la motrice avant. Attelage court spécial avec guide de liaison. Eclairage intérieur intégré de série. Les phares triples et les 2 feux de position rouges changent avec le sens de la marche, et l'éclairage intérieur fonctionnera en fonctionnement conventionnel et peut être contrôlé numériquement. Les phares des côtés 2 et 1 de la voiture d'extrémité peuvent chacun être éteints numériquement séparément. Phares avec diodes électroluminescentes (LED) jaune clair et rouges typiques. Eclairage intérieur avec LED blanc chaud. Conception détaillée du châssis et de la carrosserie. L'attelage "Scharfenberg" avec couvercle est représenté sur les voitures d'extrémité. Une connexion d'accouplement rigide supplémentaire est incluse pour la double traction. Dans la production en série, les voitures d'extrémité sont conçues avec des portes de transition fermées. La représentation des portes battantes avec soufflet poussé sur le côté sur un wagon d'extrémité est possible avec la pièce enfichable jointe.
Longueur totale du train 86,6 cm.

Points forts:
• Éclairage intérieur à DEL intégré de série.
• Avec décodeur numérique DCC/mfx compatible RailCom et nombreuses fonctions de commande et sonores.
• Affichage de la destination du train : Amsterdam CS, Schipol.
Fabricant: Trix
Référence :22396
voie: H0
Société ferroviaireNS
Époque :IV
Réseau électrifié: courant continu / 2 rails
Décodeur digital:DCC
Décodeur digital:mfx
Moteur:Hochleistungsmotor
Masse d'inertie:Oui
Bandages d'adhérenceJa
Longueur hors tampons:866 mm
Aménagement intérieur:Mit Inneneinrichtung ausgestattet
Aménagement intérieur:Mit Innenbeleuchtung ausgestattet
LED SpitzenlichtOui
Éclairage frontal:Trois feux avant et deux feux de fin de convoi inversés en fonction du sens de marche.
Échelle de longueur:1:93,5
Sonores:Oui
 
Date de parution :2023 / 2024
Prix fabricant :559,00 €

Modèle



Elektro-Triebzug Baureihe ICM-1 (InterCityMaterieel) "Koploper"
Die ICM entstammten dem Wunsch der NS, für ihre schnellen Intercity-Verkehre neue Fahrzeuge zu beschaffen mit flexiblem Einsatz, schnellerer und leichterer Trennung bzw. Kupplung an den Knotenbahnhöfen sowie der Möglichkeit für Fahrgäste, während der Fahrt von einer Einheit in die andere zu wechseln.
Mit diesen Vorgaben wurde kurzerhand der Führerstand um eine Etage nach oben verlegt und die Triebwagen mit Übergängen an den Stirnseiten versehen, was den bulligen, außergewöhnlichen Fahrzeugen schnell zum Beinamen „Koploper“ (= Kopfläufer) verhalf. Die NS beschafften zunächst 1977 bei Talbot in Aachen eine Vorserie mit sieben dreiteiligen Einheiten (4001-4007) als IC3 (später ICM-0). Die Serienfertigung als ICM-1 begann 1983 mit zahlreichen Verbesserungen. Ab der Einheit 4051 kam eine Choppersteuerung hinzu und die Bauart änderte in ICM-2. Zwischen 1990 und 1994 entstanden dann 50 vierteilige Einheiten als ICM-3 (4201-4230) und ICM-4 (4231-4250). Im Gegensatz zu den Dreiteilern mit nur einem angetriebenem Endwagen wies bei diesen Zügen auch das auf den Endtriebwagen folgende Drehgestell des Mittelwagens Antriebsradsätze auf. Der mechanische Teil aller „Koploper“ entstand bei Talbot, während CEM Oerlikon und Holec für die Elektrik verantwortlich zeichneten.
In den Jahren 2006 bis 2011 wurden die ICM-Serienzüge 4011–4097 und 4201–4250 als ICMm sukzessive modernisiert: Dabei entfielen aufgrund geringer Nutzung die charakteristischen Übergänge. Ihr Innenraum wurde komplett saniert, rollstuhlgerechte Toiletten eingebaut, Klimaanlagen und Fahrgastinformations-Displays nachgerüstet sowie die Sitzplatzzahl um 13 % erhöht.
Prospekt zum Download - DE
Prospekt zum Download - EN
Prospekt zum Download - NL

Liste d'envies

Liste de souhaits